Vanessa Rousso est une joueuse de Poker professionnelle considérée comme l’une des femmes les plus sexys du circuit. Du haut de ses 39 ans, la jeune franco-américaine a enregistré d’excellentes performances, que ce soit en tournoi live ou en ligne. Aujourd’hui 8ème sur la Female Money All Time List, elle a gagné de nombreuses places payées tout au long de ses dizaines d’années de carrière et continue de surprendre le monde du Poker.

Vanessa Rousso joueuse de Poker
La sublime joueuse Vanessa Rousso

Vanessa Rousso : informations principales

  • Nom : Vanessa Rousso
  • Surnoms : Lady Maverick, Pokerness
  • Date de naissance : 5 février 1983
  • Nationalité : Franco-américaine
  • Résidence : Hobe Sound (Floride) et Las Vegas (Nevada)
  • Gains en tournois : 3 554 328 $

Son enfance et de brillantes études

Vanessa Ashley Rousso est née à White Plains (New York), d’une mère américaine, Cynthia Bradley, et d’un père français, Marc Rousso. Dotée d’une double nationalité, elle passe les trois premières années de sa vie dans son état natal avant de déménager en France avec sa famille. À cette époque, elle se distinguait déjà par ses aptitudes. D’ailleurs, sa mère l’a confirmé lors d’une interview : « Vanessa a appris à parler et à lire à un âge assez précoce ». Ainsi, elle a vécu à Paris jusqu’à l’âge de 10 ans puis ses parents décident de retourner aux États-Unis et déménagent brièvement à Upstate (New York). Peu après, ses parents divorcent et elle part avec sa mère vivre en Floride, auprès de ses grands-parents.

La franco-américaine est l’aînée de Tiffany (actuellement enseignante) et Leticia (actuellement optométriste), tout aussi athlétiques qu’elle. Lors de ses années au lycée Wellington Landings Middle, Vanessa Rousso était en effet très active dans les sports. En plus de faire partie de l’équipe de crosse et de natation, elle jouait également au softball et au basket-ball pour s’amuser. Membre du club de débat, elle brillait particulièrement lors des débats nationaux autour de la politique. En même temps, elle crée l’Environmental Club, dont elle est la présidente. En parallèle, elle joue du violon. À 18 ans, elle est sortie major de sa promotion, avec un GPA 4.0, tout en intervenant à la Société Française d’Honneur (National Honor Society).

Les années universitaires

Athlète et élève brillante, Vanessa Rousso intègre la sélective université de Duke (Caroline du Nord) et l’équipe de natation. D’ailleurs, elle s’est rapidement retrouvée sur la liste du Doyen, un privilège accordé à de rares étudiants et ce n’est pas sans raison. En effet, après seulement 2 ans et demi d’études, Vanessa Rousso est diplômée avec une majeure en économie et une mineure en sciences politiques à ses 23 ans. Elle reste jusqu’à présent la seule à avoir terminé son parcours dans une durée collégiale aussi courte dans l’histoire de l’enseigne. La franco-américaine se voit attribuer la première Bourse Chaplin pour l’université de Miami et continue ses études à la faculté de droit. C’est également à cette époque qu’elle va s’intéresser plus sérieusement au Poker.

Reconversion de Vanessa Rousso au Poker

Vanessa Rousso commence ses études de droit en 2004. Fascinée par la théorie des jeux, elle devient rapidement douée au Rubik’s Cube puis aux échecs, mais estime que ces activités manquent de dynamisme. Initiée au Poker depuis son bas âge, elle décide alors de se tourner vers cette discipline qui comporte des aspects centrés sur la psychologie humaine et augmente les chances de gagner.

C’est donc durant les vacances d’été qu’elle participe à ses premiers tournois. D’ailleurs, elle a laissé ses études de côté pour construire sa carrière de joueuse professionnelle tout comme Annie Duke ou d’autres de renom. En 2017, elle retourne à l’université de Miami pour obtenir son diplôme avec tous les honneurs. Peu de temps après, elle passe l’examen du barreau de Floride, ce qui lui a permis d’exercer jusqu’à aujourd’hui la fonction d’avocate.

Le début d’un long parcours

C’est en 2005 que Vanessa Rousso encaisse ses premiers gains sur les tables en ligne. Elle obtient le premier prix d’un Hard Rock sit & go, réunissant 10 joueurs lors d’un tournoi à élimination directe, puis empoche 250 $. Elle a également connu sa première victoire dans un événement professionnel en juin de cette année durant les No-Limit Hold’em Summer Series. Lors des WSOP (World Series Of Poker) de juin 2005, durant le tournoi Ladies No-Limit Texas Hold’em 1000 $, elle se hisse en 45e place sur un field de 601 joueurs.

À la fin de l’année, elle réunit 1500 $ ; soit l’équivalent d’un prix d’entrée pour participer au No-Limit Hold’em à 1500 $ des WSOP à Atlantic City. Lors de ce tournoi qui se déroule en février 2006, elle arrive à la 5e place face à 195 adversaires, faisant d’elle la plus jeune joueuse (23 ans) à se hisser en table finale de cet Event. Elle repart ainsi avec un chèque de 17 500 $ et un ticket pour le World Poker Tour (WPT) au Casino Bellagio, Las Vegas. C’est aussi lors de ce WPT qu’elle va encaisser son premier gros gain de l’époque. En avril 2006, Vanessa Rousso participe au Championship, No-Limit Hold’em 25 000 $. Se classant 7e à la table finale, dans un field de 605 concurrents, elle gagne 263 625 $ et une réputation grandissante.

Ses prouesses aux tables de Poker

En ces temps, elle alterne encore les cours et les tournois, mais comme ses années d’études l’ont prouvé, Vanessa Rousso aime jongler avec plusieurs activités. Alors qu’elle vient de rejoindre le circuit en avril, 6 mois plus tard, soit en octobre 2006, elle figure déjà sur le top 80 des meilleurs gains de cette année-là. En effet, elle accumule les places payées en tournoi, incluant sa première victoire dans un événement majeur en septembre. Lors d’un tournoi Hold’em No-Limit 5000 $ au Borgata Open, elle élimine 173 joueurs et remporte la 1ère place pour 285 450 $ de gains. Durant les WSOP de cette année, elle termine également en 8e position, sur 507 joueurs, lors d’un Short Handed No-Limit Hold’em à 5000 $ pour gager 61 955 $.

Au passage, elle rejoint la team PokerStars, qu’elle quitte plus tard en 2015. Vanessa Rousso joue sous le pseudo « Lady Maverick », d’où lui vient son surnom, et signe des résultats notables en ligne. En 2007, elle arrive même jusqu’à la 3e place du Main Event des WCOOP (World Championship of Online Poker) et remporte près de 500 000 $. L’un des meilleurs gains de sa carrière a été obtenu lors des Championnats du monde de Poker en ligne. Terminant à la 2e position contre 2998 joueurs, elle empoche près de 700 000 $. À ce moment, elle compte déjà plus de 1 million de dollars à son actif.

Devenue une figure influente sur le circuit, elle rejoint en octobre 2007 l’association Poker Players Alliance qui s’est battue pour faire modifier une loi interdisant aux institutions financières de réaliser des transactions avec les plateformes de Poker en ligne. Ainsi, elle est considérée par beaucoup comme une militante pour la professionnalisation du Poker.

Vanessa Rousso, une véritable star du circuit

Durant l’année 2008, Vanessa Rousso enchaîne les tournois et les places payées : 37e place au WPT Borgota (Winter Open) pour 17 213 $ et 625e (sur un field de 6844) au Main Event des WSOP pour 21 230 $. Durant les WSOP 2008, elle obtient trois places payées, totalisant 35 600 $ de gains. Notons aussi sa 4e place lors d’un Hold’em No Limit 2000 $ de l’EPT (European Poker Tour) Monte-Carlo pour 54 116 $.

L’année 2009 est certainement l’une des meilleures de sa carrière. En mars, lors du NBC Championship Head’s Up, elle arrive à la 2e place et gagne 250 000 $. Pas moins de 2 mois plus tard, elle remporte également le High Roller Pokerstars à 25 000 $ de l’EPT Monte-Carlo. En finissant à la tête d’un field de 78 adversaires, elle empoche les 749 467 $ destinés au vainqueur du tournoi. L’une de ses autres plus grandes victoires s’est déroulée en décembre 2010 lorsqu’elle se hisse en 3e place lors du WPT No-Limit Hold’em Doyle Brunson Five Diamond où elle remporte 358 946 $.

Depuis le début de sa carrière, Vanessa Rousso a participé à de nombreux tournois majeurs d’ailleurs, lors des WSOP, elle a obtenu 17 places payées. Ainsi, elle a accumulé plus de 3,5 millions de dollars (hors ces gains en ligne) ce qui la propulse à la première place des joueuses françaises avec les plus gros gains en tournoi live.

En même temps, elle figure également parmi les joueurs de Poker les plus séduisants au monde, classé 18e par Bleacher Report en 2010. Toujours aussi active, Vanessa Rousso a posé dans plusieurs photos publicitaires, écrit des articles de stratégies au Poker et fait de nombreuses apparitions dans les émissions télévisées comme Big Brother ou Poker After Dark.

Vanessa Rousso : faits marquants

  • 2009 : meilleur gain au High Roller EPT Monte-Carlo (749 467 $)
  • 2007 : 2e lors du Championnat du monde de Poker en ligne
  • 2011 : 2e lors de l’EPT High Roller Turbo
  • 2011 : 3e au WSOP Europe Six Max Turbo, son meilleur classement
Retour haut de page