Vanessa K. Selbst est une joueuse de Poker professionnelle qui fait parler d’elle depuis l’année 2010. Elle est la première femme à remporter le record de gains lors d’un tournoi live et, jusqu’à présent elle est en tête du Women’s All Time Money List. Elle est aussi la seule joueuse à avoir atteint la première place du classement Global Poker Index, en 2014. L’américaine est donc considérée comme l’une des meilleures joueuses du monde.

Vanessa Selbst joueuse de Poker
Vanessa Selbst : la relève des joueuses de Poker

Vanessa Selbst : informations principales

  • Nom : Vanessa Selbst
  • Surnom : Miss PLO
  • Date de naissance : 9 juillet 1984
  • Nationalité : Américaine
  • Résidence : Brooklyn, New York
  • Gains cumulés en carrière : 11 906 246 $

Un parcours académique plutôt notable

D’ascendance juive, Vanessa Selbst est née à Brooklyn et y a passé son enfance. D’ailleurs, elle réside encore dans cette ville à l’heure actuelle. Après avoir passé une année au MIT (Massachusetts Institute of Technology), elle continue ses études dans l’Université de Yale. Elle commence alors à fréquenter les tables de Cash Game, mais cette habitude ne semble pas altérer sa détermination de continuer ses études. Studieuse et active (socialement et sportivement), la new-yorkaise décroche son diplôme en Sciences Politiques à 21 ans, puis s’envole pour l’Espagne dans le cadre de la bourse Fulbright. Une année après, elle est de retour au pays pour travailler quelque temps au cabinet de conseil McKinsey & Company avant de repartir pour Yale, intégrant alors la faculté de droit. En 2012, l’américaine obtient son brevet JD (Juris Doctor ou Doctor Law).

Le Poker : un cap à 180° pour cette jeune joueuse

Initiée au Poker durant ses années universitaires, Vanessa Selbst améliore sa technique et sa stratégie lors de ses années de College, comme disent les américains. C’est notamment aux alentours de 2003 qu’elle commence son aventure avec des parties de Cash Game en live et en ligne. En 2006, après l’obtention de son diplôme, elle s’installe à Las Vegas et participe à première série mondiale lors des WSOP (World Series of Poker) de Las Vegas.

Même si elle s’est inscrite par simple curiosité, elle arrive toutefois à atteindre la 7e position d’un tournoi de NLHE (No Limit Hold’em) 2000 $ et remporte son premier gros chèque à 101 285 $. L’année suivante, elle revient encore plus déterminée et se hisse à deux tables finales. Lors du NHLE Head’s up Championship des WSOP 2007, elle tient jusqu’à la 3e place et empoche cette fois 128 986 $.

Premier bracelet WSOP de Vanessa Selbst

C’est notamment 2008 qui signe la consécration de la new-yorkaise avec trois victoires successives durant la même année. Elle commence par remporter le WPT (World Poker Tour) Ladies Event (NHLE 1000 $) avec un chèque de 26 500 $. Son second titre fut certainement l’un des plus médiatisés puisqu’il s’agit de la première fois où une femme gagne une étape « open » des WSOP (c’est-à-dire mixte). Lors d’un PLO (Pot-Limit Omaha) 1500 $, Vanessa Selbst décroche son premier bracelet et encaisse par la même occasion un chèque de 227 933 $. Pour achever l’une des meilleures années de sa carrière, elle arrive en tête d’un NHLE 1850 $ lors du World Poker Finals au Mashantucket pour ajouter 115 000 $ de plus à son capital.

Une fois sa réputation assise, Vanessa « Miss PLO » enchaîne les tournois live accumulant les victoires de manière exceptionnelle. En 2009, âgée de 25 ans, la new-yorkaise revient au World Poker Finals de Mashantucket et atteint trois tables finales. Lors d’un tournoi de NHLE 1375 $, elle termine en 1ère place et gagne 74 224 $.

Vanessa Selbst enchaine les victoires

Considérée comme un véritable phénomène sur le circuit, un peu comme Daniel Negreanu, elle poursuit sa fulgurante ascension jusqu’en 2010, en remportant le Main Event Mohegan Sun 5000 $ du NAPT (North American Poker Tour). Elle obtient donc son plus gros gain jusqu’alors soit 750 000 $, mais son succès ne s’arrête pas avec ce triomphe. L’année suivante (2011), elle est revenue pour défendre son titre et remporte une deuxième fois l’Event, repartant par la même occasion avec 450 000 $. Son exploit restera inégalé jusqu’à présent puisqu’elle est la seule personne à avoir gagné deux Events du NAPT durant 2 années consécutives. 

Dans la foulée, le plus important gain remporté par Vanessa Selbst a été enregistré lors du Partouche Poker Tour de 2010, à Cannes. Arrivée en 1ère position, elle repart avec l’incroyable somme de 1,82 million de dollars. Durant cette seule année, elle aura gagné plus de 2 millions de dollars.

Enchaînant les bonnes performances, l’américaine obtient même son deuxième bracelet WSOP en 2012. Au cours de l’Event #52, Selbst va empocher 244 259 $ inscrivant ainsi son nom sur la liste des meilleurs joueurs du circuit, et qui n’a rien à envier à ses adversaires masculins.

Des gains faramineux en vue

Joueuse très réfléchie qui aime mener ses mains à terme, elle fait ses preuves une fois de plus au PokerStars Carribean Adventure de 2013. Lors du High Roller NHLE à 25 000 $ l’entrée, elle se hisse en 1ère place et encaisse une cagnotte de 1 424 420 $. Avec ces énormes gains, Miss PLO a pris la tête de la liste des joueuses les plus prolifiques. En 2014, pour la troisième fois, Vanessa Selbst remporte un titre lors des WSOP lors d’un Mixed-Max NHLE à 25 000 $. Pour son troisième bracelet, la new-yorkaise ajoute 871 148 $ de plus dans ses profits. Elle devient incontestablement la meilleure joueuse de tous les temps.

Détenant à son actif plusieurs titres prestigieux, Vanessa Selbst a également signé 20 places payées aux WSOP. En tout, elle compte près de 7,3 millions de dollars de gains en tournoi live la plaçant ainsi à la première place du Female Money Time List. Sur le classement mondial, elle se retrouve dans le top 100 (tous joueurs confondus), mais aux États-Unis, cette championne se situe à la 39e position.

Au-delà de son palmarès bien étoffé, Vanessa Selbst est aussi une joueuse ouverte au partage. D’ailleurs, après avoir intégré l’équipe PokerStars Pro, elle a proposé un concept assez innovant pour les amateurs. À l’occasion du tournoi « The Protégé » organisé par son sponsor, elle sélectionne certains joueurs qu’elle va par la suite coacher avant leur participation aux WCOOP (World Championship of Online Poker). Pour l’anecdote, elle prodigue également des coachings aux passionnés sur le site Deucescracked. Afin de profiter des conseils d’une championne, il faudra prévoir 650 $ par heure.

Une joueuse de Poker engagée

Après l’obtention de son diplôme en droit, Vanessa Selbst espère créer une fondation œuvrant pour la défense des droits civiques. Se basant sur ses connaissances, elle a fondé l’association « Venture Justice ». Cette dernière subventionne des projets qui s’engagent à combattre les abus policiers, le racisme et les dissimulations du Gouvernement. À côté de ses prouesses, la new-yorkaise épouse Miranda Foster en août 2013.

Même si Vanessa Selbst aurait encore pu faire une longue et brillante carrière au Poker, elle décide de prendre un autre tournant à 180 °. En janvier 2018, alors âgée de 34 ans, Miss PLO annonce qu’elle va prendre sa retraite pour se convertir dans un métier dans les finances. En tout cas, elle affirme qu’elle jouera encore à quelques parties, mais à titre occasionnel sûrement. Selon son message assez tranché, publié sur les réseaux sociaux, elle explique que le mode de vie et les voyages ne conviennent pas à sa vie de famille. Aujourd’hui, elle exerce en tant que trader et s’est installée dans sa région natale, notamment pour rester auprès de sa famille.

Vanessa Selbst : faits marquants

  • Première joueuse à remporter 3 bracelets WSOP en 2014
  • Seule femme à atteindre le top 1 du Global Poker Index
  • Première femme à gagner lors du Partouche Poker Tour
  • Plus gros gain en tournoi live : 1 823 430 $
  • Coach sur Deucescracked
Retour haut de page